optique

extrait du magazine INFO ( novembre 2009 ) : exposition lunettes anciennes

   "Ce n'est pas une blague, s'exclame d'emblée Cécile Malzieu.J'étais déjà opticienne avant que le destin me fasse un....clin d'oeil en épousant un monsieur Malzieu ! . "C'est peut-être bien ce qui l'a décidée, il y a fort lontemps à collectionner des vieilles lunettes ." Mes parents s'intéressaient aux cartes postales. Sur les brocantes, nous achetions chacun nos objets de passion respective" , explique t'elle.C'est à l'occasion de son installation à Maringues, que j'ai ressorti du grenier une partie de mes monocles,besicles et autres pince-nez.

 Histoire de lunettes

   Dès l'antiquité, on observe qu'une " écriture mince paraît plus grosse à travers une boule remplie d'eau ". Il faudra attendre le XIème siècle pour que la loupe soit inventée, puis patienter encore quelques centaines d'années pour voir des bésicles- 2 lentilles faites de béryl, sorte de cristal pour corriger les vues "longues" (presbytes). A partir du XVème siècle, on songe à accrocher les bésicles aux oreilles ; en 1517, apparaît le monocle qui devient bientôt binocle ou lunettes ciseaux .En 1780, c'est l'Anglais George Adams qui invente le face à main.

  "Bref , nombreux furent les systèmes plus ou moins ingénieux qui permirent d'y voir un peu plus clair ". Autrefois , les opticiens et les ophtalmos n'existaient pas ; les marchands de lunettes étaient ambulants ou tenaient de petites échoppes ", explique encore celle qui a étudié son métier à Morez , dans le Jura , le berceau de la lunetterie française.De nos jours , tout le monde ou presque est amené à porter des verres correcteurs ... ce qui ne contrariera pas du tout Cécile Malzieu!

En savoir plus:"Lunettes et lorgnettes", de Pierre Marly ( Ed.hoêbeke )

 

 

 

lunette ancienne lunette ancienne 2